Partagez | 
 

 LEÏLA ♈ BANG BANG.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


☾ MESSAGES : 5
☾ DERNIER REPAS : à venir.
☾ JOB : policière.


MessageSujet: LEÏLA ♈ BANG BANG. Dim 6 Mai - 20:13

Leïla Svetlana Yaworsky


©tumblr.

NOM ∆ Yaworsky PRÉNOM(S) ∆ Leïla Svetlana ESPÈCE ∆ Vampire chasseuse ÂGE ∆ 626 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE ∆ 18 février 1386, en ukraine. ORIENTATION SEXUELLE ∆ Bisexuelle. RÉGIME ALIMENTAIRE ∆ tru blood :13 . STATUT CIVIL ∆ Veuve, en autre. ÉTUDES/MÉTIER ∆ policière. GROUPE ∆ good mates. TRAITS DE CARACTÈRE ∆ rancunière ๑ persévérante ๑ jalouse ๑ sociable ๑ vulgaire ๑ rusée ๑ susceptible ๑ amusante ๑ lunatique ๑ généreuse ๑ inconsciente


VOTRE ENTRÉE DANS LE MONDE SURNATUREL : Mon entrée dans le monde surnaturel s'est faite il y de cela plusieurs siècles. Alors oui, ça remonte. J'avoue que je ne suis pas fière de la façon dont je me suis faite avoir par Jehan, mon transformateur. Je l'ai rencontré en plein bal dans mon royaume, et bam coup de foudre. Pour les détails c'est dans l'histoire. Mais pour résumer, je suis tombée malade, et il m'a donc donné de son sang. J'avais donc du sang de vampire trainant dans mon organisme, et le lendemain, lors d'une relation, il m'a poignardé. Sympa hein ? J'ai alors tout abandonné, lui le premier, et c'est là que je suis devenue chasseuse. Etre vampire n'a jamais été une fierté, je ne vous le cache pas, et le fait que l'on doive tuer notre espèce, enfin notre ancienne espèce, ça m'écoeure. J'ai donc décidé de tuer tout ceux qui ne savent décidément pas se contrôler et dieu qu'ils sont nombreux ! Je ne me considère pas comme une justicière ou je ne sais quoi, mais comme une vampire chasseuse de vampire, rien de plus.



VOTRE VIE A EAMPWOOD : Je crois que ça doit faire 2 ans que je me trouve dans cette ville,, un truc du genre. Et j'avoue que je m'y plais bien. Voir qu'on est pas la seule vampire ça fait du bien. Mais surtout, qu'on est pas la seule espèce surnaturelle existante. Lycans, hybrides, anges et j'en passe. Tant d'espèce qu'avant je n'ai pas eu la chance de rencontrer, aujourd'hui je les côtoies. Je ne peux pas faire une liste des espèces que j'apprécie et des autres que j'apprécie le moins. Car comme on dit, y'a des cons partout. Je peux très bien apprécier un autre chasseur comme en trouver un complètement débile et détestable. Et inversement pour un vampire. Après tout je ne peux pas haïr mon genre d'espèce. Je suis ce que je suis, même si je me considère plus comme une abomination. Mais j'n'ai pas choisis de le devenir après tout ! Et puis être vampire présente aussi des avantages. Certes minimes.




YOUR STORY
Si je vous dis que j’étais une princesse, vous me croyez ? Enfin officiellement je le suis toujours, mais je me vois mal retourner en Ukraine et dire « Salut salut, je suis votre princesse. Vénérez moi ! ». Et oui, autre petit détail, je viens d’Ukraine, même si cela fait un bout de temps que j’n’y ai pas mis un pied. Bref, mon père était donc roi, et on va dire qu’il n’était pas très heureux d’avoir une fille en premier enfant. Le sens de la famille je ne le connais pas, être née dans les années 1300, dans une famille royale en plus, ça n’aide pas. Avant, les relations familiales étaient bien différentes : je n’avais pas le droit de m’adresser à mon père, je ne le connais donc pas vraiment, quant à ma mère, elle était occupée à prier pour enfin avoir un fils. En gros, j’étais un peu un fardeau, mais j’ai eu de la chance qu’ils ne me tuent pas, sans rire ! Ils auraient pu, mais il faut croire que j’étais utile à une chose. Ca je vous le raconte après ♥️
Bien entendu, j’avais ma servante, que je considérais plus comme ma confidente. Je ne me rappel plus de son nom, cela date tellement ! Mais elle était très attachante. Je ne sais pas si c’était par peur qu’elle était si gentille avec moi, ou par sincérité. Mais j’aimais lui raconter mes petites histoires de cœur tout les soirs. Mais oui, que croyez-vous ? Que les adolescentes aux histoires de cœur c’est tout nouveau ? Enfin on va dire que je ne pouvais choisir qui j’aimais, titre de princesse oblige, Eh oui, mon mariage était programmé depuis ma naissance : le prince de Pologne. En effet, mon pays n’a jamais été très ami avec cet autre pays, mais mon père craignait plus que tout de se faire envahir. Son idée ? M’offrir. Ma mère ne cessait de dire que je ferais une magnifique épouse, que j’étais après tout si magnifique. Et patati. Connasse. Oui je parle ainsi de ma mère, je ne l’ai jamais aimé, toujours en train de se faire belle pour plaire au peuple. Mon mariage donc, car oui je me suis mariée, comme prévu avec un prince que je ne connaissais pas et que je vis pour la première fois le jour où l’on m’uni à lui. Et je dus vivre avec lui, je crois que c’était ça le pire. Bien sur mon amie resta avec moi, il était hors de question que je vive seule avec cet étranger !
Un autre événement majeur de cette époque, la naissance de mon petit frère. Ah, lui il fut aimé de mes parents et du peuple. Eh oui, enfin un héritage, un futur roi ! Moi j’étais quoi ? Celle qui était le lien entre la Pologne et mon pays, c’est tout. Aux yeux de mes parents je n’étais même pas humaine, juste un objet bien utile. Isaak, ils le nommèrent ainsi. Nous étions frère et sœur, mais mis à part le sang, rien ne nous liés. J’étais à présent mariée, et ne vivait plus dans le royaume, lui était destiné à gouverner notre pays. Je ne le vis malheureusement pas grandir, et ne le rencontra que quelques années plus tard sur un marché. La différence avait été flagrante ce jour là : moi à pieds, habillée comme une personne du peuple, lui sur son plus beau cheval, entouré de garde. Nous nous ressemblions fort, et je crois que c’est-ce qui fit qu’il me reconnu. Il n’était pas du genre à se prendre de haut, bien au contraire. Il descendit alors de son cheval et m’enlaça. Pourtant, nous ne nous étions jamais parlé. Si je me rappel bien, ce jour là je pleura. Avoir enfin un lien familial, rencontrer enfin mon petit frère, bien plus grand que moi en taille d’ailleurs. Il me ramena alors au château, ce qui fit la colère de mon père, ce bon cher roi. Lui et mon frère s’engueulèrent alors, hurlant tout le reste de la journée, et ma mère voulu me mettre dehors. Mais Isaak voulait à présent que je ré habite au château. C’était impossible, je devais rester avec le prince, sinon le lien risquait d’être rompu. Je voulais plus que tout rester moi aussi ici, malgré la haine que mes parents me portaient, juste pour rester avec mon frère. Celui-ci se débrouilla alors pour que mon mari accepte de venir vivre en Ukraine, dans le royaume de mon père. Et depuis, je passais mes journées avec Isaak, retrouvant cette fierté de princesse, et non de simple épouse. Bref, comme vous le voyez j’en ai beaucoup à raconter de ma vie, alors je vais passer à un autre élément important ; ma transformation. Je ne sais pas quelle âge j’avais, mais surement dans la vingtaine. Un bal fut organisé pour fêter l’union entre la Pologne et l’Ukraine, toujours cette même histoire. Pour une fois j’étais donc une personne importante, juste le temps d’une soirée. Et je me souviens de l’avoir vu entrer. Il était de ses personnes qu’on remarque directement, qui ne passe pas inaperçue. Il ne cessait de me fixer, il avait des yeux si attrayants. Et ça, mon frère le remarqua. Il me poussa alors jusqu’à lui pour que je fasse sa rencontre, et nous présenta. Jehan. Il affirma qu’il venait d’Angleterre et qu’il voyageait un peu partout. Enfin, c’est-ce qu’il dit. Il n’avait cessé de me fixer, et m’invita à danser. Surveillant mon mari jaloux, j’accepta tout de même. Ben oui, je ne pouvais lui résister. Il ne cessa de me complimenter, me serrant de plus en plus fortement contre lui. L’amour, je ne l’avais connu avant ça. Et malheureusement, mon premier amour fut un vampire.
Le bal fini, il partit et je le revit quelques mois plus tard. Il n’avait pas changeait, toujours aussi irrésistible. Je ne pouvais lui résister. Ma servante m’aida alors, et nous le firent entrer en douce dans ma chambre un soir. Je ne vous raconte pas la suite. On peut dire qu’il était mon amant, car nous recommencions cela toutes les semaines, parfois plusieurs soirs à la suite. Je l’aimais, plus que tout. Je trouvais toujours l’excuse que j’étais malade pour ne pas dormir avec mon mari, et ça marché. Quel imbécile. Enfin bref, il fallait bien que je découvre son secret un jour. Plus exactement un matin. Quand je me réveilla, il était assis au bord du lit, paniqué, et je sentis mon cou noyé de sang : une morsure. A mon tour je paniqua alors, et il tenta de me calmer, pour ensuite tout me raconter. Je ne pouvais le croire, ce fut trop de chose en même temps. Malheureusement, je suis trop attachée, et conne surtout, et je pris la décision de l’accepter ainsi. Si j’avais su l’idée qu’il avait derrière la tête ! Bon allez, avançons le temps : on était heureux, il était toujours mon amant, personne ne sut pour nous deux, du côté de mon frère c’était OK, j’étais toujours attachée à lui. ET BAM, encore un élément important : j’attrapa une maladie. A l’époque, faute de médicament et de progrès dans la santé, tomber malade signifiait souvent mourir. Et c’était le cas : j’allais mourir. Je ne vous raconte pas les pleurs d’Isaak à mon chevet, quant à mes parents qui ne vinrent jamais me voir. Et Jehan arriva comme ça, un soir, affirmant avoir une solution. Le sang de vampire permettait de guérir : deviner la suite. Il me fit alors boire le sien, et il eu raison. Quelques jours après, suite à quelques gorgées de son élixir, je réussis à rester vivante. Et reBAM, je mourus en fait. Pour vous la faire rapide, c’était un moment de fortes émotions entre lui et moi, je passe les détails, et bim sans que je ne m’y attende, il me poignarda. Salaud ! Et oui, il résolut le calcul sang de vampire en soi + mort = vampire à ton tour. J’avais perdu ma vie d’humaine quoi, ma vie tout simplement. J’étais à présent un être dominé par ses envies sanguinaires, obligée de vivre des siècles.
C’est énervant de devoir vous raconter toute ma looongue vie, alors je résume les étapes pas très importantes en quelques mots : moi furieuse, je le quitta, je fuie mon pays, abandonnant mon petit frère, les siècles passent, j’arrive en Europe, et BOUM. Évènement important. Jehan le retour. Ah j’ai oublié un détails : je décida de devenir chasseuse de vampire. Mais attention, mon objectif n’était pas de tuer tout les vampires que je croissais, juste ceux qui ne savaient se contrôler. Je ne sais toujours pas pourquoi j'ai fait ce choix, car Jehan n'était pas du genre à massacrer les humains, mais j'ai décidé de le chasser. La vengeance je pense. Je le revis donc en Espagne, où j'étais sur un gros coup. Il me provoqua je le provoqua, je t’aime moi non plus et ainsi de suite. Il s’amusa alors avec moi, me fit courir dans tant de pays, laissa de fausses traces. J’étais le chat, il était la souris, et le rongeur s’amusait bien à faire tourner le félin en bourrique. Certes, et c’est difficile à dire, mais je l'aimais toujours, malgré cette nouvelle relation bien différente du début.Qu’est-ce que je déteste l’amour ! Je le traqua alors des années durant, me retrouvant souvent face à lui, sans jamais avoir réussi à le tuer. Non, ce n’était pas à cause de sa puissance ou je ne sais quoi. Le problème venait de moi : je ne pouvais me résoudre à le tuer.
Tout ce petit jeu se finit le soir où il vida son sac. J’avais comme toujours le fusil braqué sur lui ( ah enfin l’homme avait inventé des armes pratiques ! ). Il me provoqua, me dit que jamais je n’oserais tirer, et m’affirma qu’il pouvait me tuer quand il le souhaitait. J’ai posé la mauvaise question « Pourquoi tu ne le fais pas alors ? ». « Parce que je t’aime. ». Ses mots résonnent encore et toujours dans mon esprit. Et depuis, je ne le vis plus jamais. Il m’avoue qu’il m’aime et après il se barre ! C’est bien les hommes ça. Je ne voulus plus le traquer, rester loin de lui était la meilleure chose. L’aimer n’était pas une bonne chose.

Belle vie n’est-ce pas ? Et elle est loin d’être fini. Aujourd’hui, je suis bien installée à Eampwood, ville où tout ce qui peut exister de surnaturel se produit. Je chasse toujours les vilains vampires, oui. Et croyez moi, ça va saigner :7: :7:


Citation :
prénom/pseudo ∆ lorenza / BELLA CIAO. âge et sexe ∆ seize ans, ♀ présence ∆ 7/7jrs. comment avez-vous trouver le forum ? ∆ j'ai suivis le projet depuis le début ♥. et votre avis dessus ∆ mais juste magnifique, surtout le design quoi :29: célébrité ∆ scarlett johansson. une dernière chose à dire ?:54:


Dernière édition par Leïla S. Yaworsky le Lun 7 Mai - 12:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


☾ MESSAGES : 78


MessageSujet: Re: LEÏLA ♈ BANG BANG. Dim 6 Mai - 20:25

Bienvenue :33:
Merci de ton inscription et n'hésite pas si tu as une question Wink

J'ai hâte de voir ce que tu vas faire de Scarlett :1:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


☾ MESSAGES : 71
☾ DERNIER REPAS : Jason's blood.
☾ JOB : Serveuse.


MessageSujet: Re: LEÏLA ♈ BANG BANG. Dim 6 Mai - 20:31

Scarlett avec Svetlana en second prénom. aaaah ça m'évoque de vraiment bons souvenirs ça :34:
Très très très très bon choix d'avatar ! J'ai presque même envie pour la peine de faire Jessica Bi xD
Bon ok, je me calme :30:
Merci de ton inscription et bienvenue sur MOTH :-)
Bonne chance pour ta fiche :50:


JESSICA ϟ « DO NOT TIP YOUR WAITRESS. » Sister, I'm not much a poet, but a criminal and you never had a chance. Love it, or leave it, you can't understand, a pretty face, but you do so carry on. So give me all your poison and give me all your hopeless hearts and make me ill. You're running after something that you'll never kill. If this is what you want, then fire at will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


☾ MESSAGES : 5
☾ DERNIER REPAS : à venir.
☾ JOB : policière.


MessageSujet: Re: LEÏLA ♈ BANG BANG. Dim 6 Mai - 20:37

Vous êtes choux les filles :36:
Merci beaucoup, et bravo pour ce beau forum que vous nous offrez. :44: :44: :44:

et jess', marions-nous Cool Arrow
entre rousses. :2:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


☾ MESSAGES : 5
☾ DERNIER REPAS : à venir.
☾ JOB : policière.


MessageSujet: Re: LEÏLA ♈ BANG BANG. Lun 7 Mai - 12:43

veuillez ne pas me taper pour ce DP :2: mais je n'ai pas trouvé d'endroit pour signaler ma fiche. ♥️ donc je le fais ici ;
fiche terminée. :52:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


☾ MESSAGES : 71
☾ DERNIER REPAS : Jason's blood.
☾ JOB : Serveuse.


MessageSujet: Re: LEÏLA ♈ BANG BANG. Lun 7 Mai - 14:51

Eh bien c'est avec plaisir que je te valide Smile
J'ai juste pu constater quelques petites fautes dans ton histoire mais rien de bien grave (exepté le "je + passé simple" qui donne une terminaison en "ai" et non en "a" Smile

En tout cas, have fun sur MOTH :D Et il faudra que l'on se trouve un lien qui déchire ahah


JESSICA ϟ « DO NOT TIP YOUR WAITRESS. » Sister, I'm not much a poet, but a criminal and you never had a chance. Love it, or leave it, you can't understand, a pretty face, but you do so carry on. So give me all your poison and give me all your hopeless hearts and make me ill. You're running after something that you'll never kill. If this is what you want, then fire at will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


☾ MESSAGES : 5
☾ DERNIER REPAS : à venir.
☾ JOB : policière.


MessageSujet: Re: LEÏLA ♈ BANG BANG. Lun 7 Mai - 15:25

Mon dieu cette faute là je la fait toujours, je sais pas pourquoi :2: je ferai attention dans mes RP, promis. :35:
et avec plaisir pour le lien :13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: LEÏLA ♈ BANG BANG.

Revenir en haut Aller en bas
 

LEÏLA ♈ BANG BANG.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SAVE YOURSELF :: We are born this way. :: Happy ending.-
Sauter vers: