Partagez | 
 

 Katherine △ Better you die than I.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


☾ MESSAGES : 78


MessageSujet: Katherine △ Better you die than I. Sam 5 Mai - 14:08

Katherine Pierce


© ONE TRUE LAYER

NOM ∆ Petrova, américanisé en Pierce. PRÉNOM(S) ∆ Katerina/ Katherine ESPÈCE ∆ Vampire. ÂGE ∆ Vampire âgé de 539 ans, elle a l'apparence d'une fille de 17 ans. Ou peut être plus, au vu de la manière dont elle s'habille. DATE ET LIEU DE NAISSANCE ∆ Elle est née en 1473 en Bulgarie. ORIENTATION SEXUELLE ∆ Hétéro. Elle ne peux pas résister à un mec canon. RÉGIME ALIMENTAIRE ∆ Sang. Elle le trouve bien sûr meilleur quand il vient directement de l'humain mais elle sait se contrôler. STATUT CIVIL ∆ Libertine donc libre comme l'air. ÉTUDES/MÉTIER ∆ Semer le trouble en ville est un emploi à plein temps. GROUPE ∆ Big Bad Wolf. TRAITS DE CARACTÈRE ∆ Cruelle, joueuse, opportuniste, malhonnête, futée, charmeuse, déloyale, sociopathe, menteuse, diabolique, égoïste, jalouse, manipulatrice... I KNOW YOU LOVE ME .


VOTRE ENTRÉE DANS LE MONDE SURNATUREL : Je me suis transformée en vampire à l'âge de 17 ans en 1492, en Angleterre. J'étais alors pourchassée par Lord Niklaus qui voulait m'utiliser en sacrifice pour briser une malédiction. J'ai choisi de me transformer seule parce que je voulais contrecarrer ses plans mais aussi parce que je voulais vivre. Sachez cela : j'ai un instinct de survie très développée. Bref, je me suis échappée du château de Klaus, avec l'aide de son frère Elijah et d'un autre vampire Trevor. Klaus me poursuivait, j'ai donc trouvé refuge dans le cottage d'un autre vampire : Rose. Mais celle ci voulait me livrer à Klaus pour éviter sa colère et obtenir le salut de Trevor. Elle m'a enfermée dans une pièce en attendant la nuit, pièce dans laquelle je me suis transpercée le ventre d'une épée. Rose m'a alors donnée du sang et dès qu'elle a tournée le dos, je me suis donnée la mort. Je me suis pendue au plafond et j'ai rendu mon dernier souffle. Peu de temps après, j'étais un vampire et je me suis enfuie en Angleterre. Comme tout vampire qui se respecte, j'ai eu du mal à me maîtriser les premiers temps et j'ai massacré un certain nombre de personnes pour assouvir ma faim mais ma nouvelle condition m'a rapidement plu. Après tout, elle était le fruit d'un choix délibéré.



VOTRE VIE A EAMPWOOD : Je suis désormais un vampire âgé, je maitrise parfaitement ma soif. Je prends de la verveine chaque jour pour ne plus pouvoir être affaiblie. Il faut dire que j'ai pas mal d'ennemis en ville, c'est donc plus sage. Aucune chance que j'expose ici mes motivations mais sachez que j'ai un but. Bien que, je pourrais largement mettre la ville à feu et à sang par pur plaisir seulement. Bref, tâchez de ne pas vous mettre sur mon chemin, où vous exposerez à d'atroce souffrances. Gardez bien à l'esprit que la seule chose que je préserve : c'est moi. J'adore être immortelle, j'adore pouvoir tuer les gens en un éclair, sans effort. Je suis fais pour être une prédatrice, il n'y a aucun doute là dessus. Quant à l'idée de me faire des amis à Eampwood, elle ne m'a pas traversée pour le moment. Je me suffis à moi même.





Citation :
prénom/pseudo ∆ Irish Coffee âge et sexe ∆ 19 ans et ♀ présence ∆ Le plus souvent possible. comment avez-vous trouver le forum ? ∆ J'arrive plus à me rappeler ^^. et votre avis dessus ∆ Ben il est orgasmique, non ? célébrité ∆ Nina Dobrev une dernière chose à dire ? ∆ Jessica, je vais te manger :20:


Dernière édition par Katherine Pierce le Dim 6 Mai - 14:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


☾ MESSAGES : 78


MessageSujet: Re: Katherine △ Better you die than I. Sam 5 Mai - 14:09

YOUR STORY


Eampwood, 2011__J'étais attachée sur une chaise, des cordes enduites de verveine. Je ne pouvais pas bouger, pas me détacher, juste subir ma condition. J'étais prisonnière de Klaus, qui avait pris possession du corps d'Alaric Saltzman, le professeur un peu trop gentil d'Eampwood. Ses motifs de grief contre moi étaient immenses et je savais qu'il allait me torturer de toutes les façons avant de me tuer. Il savait ce qu'était une vengeance réussie. Pour l'instant, la torture était principalement psychologique. « Oh! Qui est ce gars ? Crocodile Dundee ? » . Klaus était en train de fouiller la penderie d'Alaric, et faisait référence à ses tenues de chasseurs, certes, caricaturales. Je ne répondis pas, ne voulant pas entrer dans une conversation avec lui. « Alors, lequel est le pire ? » . Il insiste, me montrant deux vestons de costume différent. Il se prépare pour la danse du soir, ce qui n'augure rien de bon pour ceux qui y seront. Du bout des lèvres, je réponds. « Les couleurs foncés te vont mieux. » . Il sourit. « Oh merci, chérie. Maintenant, petit quizz. C'est toujours les Salvatore qui ont la dague et les cendres de chêne blanc ? » . Je n'hésite pas à répondre. Je dois sauver ma peau. « La dague a été utilisée pour tuer Elijah, tu le trouvera dans la cave du manoir. » . L'interrogatoire continue et je réponds aux questions sans sourciller. Je n'ai aucun intérêt à lui mentir. Excepté sur une seule chose. Soudain, il est près de moi, sa main sur mon visage. Mon cœur s'accélère, j'ai peur de lui. Il sourit sardoniquement. « Tu es si nerveuse. » . Je tente une diversion. « S'il te plaît...Tue moi maintenant, je t'ai dit tout ce que je savais. » . Il ne me croit pas. La seconde d'après, je sens un grand vide dans mon cerveau et je me prends à vouloir lui dire ce qu'il veut entendre. « Ils essayent de savoir si Bonnie peut trouver un moyen de te tuer sans dague... Il prend un air intéressée et enchaîne sur le sujet. Quand il a terminé, que toutes mes réponses l'ont convaincues, je réitère ma demande. « Tue moi Klaus. Qu'on en finisse avec tout ça. » . Tout à coup, la colère point. « Et te montrer de la gentillesse ? Je t'ai cherché pendant 500 ans... ta mort sera au moins à moitié aussi longue. » . J'inspire bruyamment devant cette effrayante menace, me rendant compte qu'il sort un couteau dans sa poche. Il se penche vers moi et m'hypnotise une nouvelle fois. « Je veux que tu prennes ce couteau et que tu te poignardes la cuisse. » . Naturellement, je n'ai pas d'autre choix que de le faire. La douleur est insupportable. Il me faut toute ma fierté pour ne pas émettre plus qu'un gémissement. « Maintenant, retire le. » . Je m'exécute, commençant à comprendre. Pendant ce temps, ma blessure guérie. .Et maintenant, pendant que je suis parti, tu vas le refaire encore et encore jus qu'autant que je reviennes. Et si tu t'ennuies... change de jambe. » . Il m'embrasse sur le front et part. Je suis sous le choc. Mais déjà ma main lève le couteau une nouvelle fois. Je serre les dents. Comment avais-je pu en arriver là ?

Bulgaria/ 1492 __ « Encore un peu plus, ma chérie, encore un peu plus. » . La douleur me déchire complètement les entrailles mais je m'exécute. Je ferais n'importe quoi, n'importe quoi pour que cette peine cesse. Alors, je pousse, de toutes mes forces. Et soudain, j'entends des pleurs. J'ai réussi, j'ai mis mon bébé au monde. A mon tour, je pleure. « C'est une fille. » . Ma mère a attrapé l'enfant, et déjà le tend à mon père. « Une fille ? Laisse moi la voir, mère.. Mon père secoue la tête en signe de dénégation et emporte mon bébé au loin. Je supplie, soudain, plus rien d'autre n'a d'importance. « Laisse moi la tenir, rien qu'une fois. » . Mon père hausse la voix.  « Oublie ça, tu as déshonorée la famille. » . Je pleure, je crie, je me débats mais mes parents ne cèdent pas. C'était la première et la dernière fois que je voyais ma fille. Une semaine plus tard, j'étais bannie de Bulgarie, chassée par les miens. Apparemment le déshonneur que j'avais apporté était trop grand pour être pardonné. Je suis allée en Angleterre et j'ai eu le malheur de me laisser séduire par un homme noble, Lord Niklaus. Je suis restée à ses côtés, jusqu'au tant que je découvre qu'il avait besoin de moi comme sacrifice pour briser une malédiction...

England/ 1492 __Hors d'haleine, je continue pourtant à courir. Je suis épuisée, j'ai peur mais je dois courir pour sauver ma vie. Je n'ai pas d'autre choix. Mais ma longue robe verte ne m'aide pas et je finis sans surprise par tricher. Désespérée, je me relève, tandis que la lumière des torches et les hommes se rapprochent. Je me cache derrière un homme. Trop près à mon goût, la voix d'Elijah retentit, presque moqueuse. « Elle est là ! Katerina ! Je sais que tu es tout près, je peux sentir ton sang... C'est inutile de courir, Klaus te trouvera, peu importe l'endroit où tu sera. » . J'hésite sérieusement à me remettre à courir mais avant que je n'ai pu prendre une décision, Trevor, un vampire épris de moi arrive et me donne un sursis. « Elle est là bas, il y a plus de sang par là bas. » . Il pointe bien entendu une fausse direction du doigt. Ils partent enfin et je m'apprête à faire de même. Trevor vient de me donner quelques précieuses secondes. Je me lève mais ma course est interrompue soudainement. Trevor était arrivé derrière moi. Il me plaque contre un arbre, un doigt sur ma bouche. « Cours vers l'est. Je ne pourrai pas les distraire plus longtemps. » . A bout de force, je lui fais part de mon impuissance. « Je ne peux plus courir du tout. » . Il hoche la tête en signe de dénégation. « Tu dois pourtant. Il y a un cottage tout prêt, tu sera en sécurité là bas. Maintenant, cours ! » . J'ai couru, et la suite de l'histoire, vous la connaissez. Je suis arrivée dans le cottage dans lequel je suis devenue un vampire. Une vite d'éternité commençait désormais. Sauf que c'était une vie où je devrai en permanence craindre que Klaus me retrouve...



Dernière édition par Katherine Pierce le Dim 6 Mai - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


☾ MESSAGES : 78


MessageSujet: Re: Katherine △ Better you die than I. Dim 6 Mai - 15:40

Eampwood/1864 __ Quand je suis arrivée à Eampwood pour la première fois en 1864, je n'étais plus la même. Moins naïve, déterminée à enfin profiter de la vie et prendre la pleine mesure de ma condition de vampire, j'avais un plan. Je venais de fuir Klaus durant des années, j'avais besoin de repos. J'ai jeté mon dévolu sur la maison des Salvatore, une des familles fondatrices d'Eampwood. Je n'ai eu aucun mal à m'y faire une place. Mon charme a agi au delà de mes espoirs et très vite, les deux fils du vieux Salvatore se sont épris tous les deux de moi. Stefan et Damon les gentils et naïfs frères Salvatore. Au début, il n'était qu'un élément de mon plan mais j'ai finalement compris que ça me dérangerait s'il venait à mourir. Alors tour à tour, je leur ai dévoilé ma condition. Stefan a eu peur et j'ai dû l'hypnotiser pour qu'il continue à faire tout ce que je voulais. Quant à Damon, il m'aimait même en me sachant vampire. Je les tous deux nourris de mon sang, juste avant les grands évènements que j'avais planifié. Comme on était en période de chasse aux sorcières, j'ai volontairement laissé les autres vampires se faire capturer et enfermer dans le tombeau. J'ai été enfermée aussi mais ça faisait partie du plan. George Lockwood devait m'aider à en sortir discrètement. C'était en fait le plan, faire croire à ma mort et accéder à mon but, une vie sans Klaus. Tout a merveilleusement bien fonctionné. Les deux frères étaient même devenus des vampires en tentant de me protéger de la capture. Et on me croyait dans le tombeau avec les autres vampires. J'ai gagné un siècle de liberté que j'ai pris garde de passer loin d'Eampwood.

Eampwood/De nos jours __ Malheureusement, j'avais sous estimé l'amour que me portais les deux frères. Celui de Damon en particulier. Cet idiot s'est mis à me chercher et a vite découvert que je n'étais pas desséchée dans la tombe avec les autres vampires. Sachant que Klaus aurait vent de la nouvelle, je suis revenue à Eampwood avec comme idée de me faire pardonner de lui, en l'aidant à accomplir le sacrifice cette fois. J'ai donc réuni tous les éléments : la pierre de lune, le doppelganger Elena, un vampire, Caroline, et un loup garou, Tyler. Malheureusement, les choses n'ont pas vraiment marché comme je le voulais. Après que j'ai tuée Caroline et quelques autres personnes, faisant de menus dégâts, les Salvatore ont décidé de me punir ou de se venger, je ne sais pas encore. Et ils m'ont mis dans la tombe pour de vrai. J'y ai passé de longues journées mais j'en suis finalement sortie. Malheureusement, ma liberté a été de courte durée et Klaus sous forme d'Alaric m'a capturée et torturée. Je m'en suis encore sortie mais je suis encore plus prudente qu'auparavant. J'ai passé une nouvelle année loin d'Eampwood, en y revenant de temps en temps pour tenter de tuer Klaus, repartant quand ça échouait. Mais aujourd'hui, ma décision est arrêté, j'y reviens de manière un peu plus continue, j'ai un nouveau plan... Et puis, je me plais dans cette ville au fond...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Katherine △ Better you die than I.

Revenir en haut Aller en bas
 

Katherine △ Better you die than I.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SAVE YOURSELF :: We are born this way. :: Happy ending.-
Sauter vers: